Au cas où certains de vous ne le sauraient pas encore, je suis malaaadeu, complètement malaaadeu, comme quand ma mère sortait le soir…
 
Bref, je n’ai jamais voulu l’admettre mais malheureusement, pour pouvoir mener une vie à peu près normale, je suis dépendante de traitements assez lourds. Mais je n’ai pas créé ce blog pour me plaindre, quoique, des fois ça fait du bien de pleurer sur une épaule réconfortante…
 
En fait, je voulais vous parler de mon nouveau médoc. Il est en vente en France depuis à peine 1 mois et je suis pour ainsi dire un cobaye. J’ai accepté de le tester parce que tout est bon pour aller bien. Bref, hier j’étais complètement débordée au boulot et dans ces cas là, je me colle les écouteurs dans les oreilles, je monte le son et je m’isole. Et je deviens efficace. Si, si ! Je n’ai jamais été aussi efficace qu’en musique. Dans la matinée, j’ai croisé une collègue dans les couloirs (oui, parfois je fais des pauses techniques) qui m’a demandé ce qui me rendait aussi hilare. Hilare ? Moi ? Il semblerait que j’aie promené un air ravi toute la journée. Je dirais même que je devais avoir l’air carrément débile. J’admets que j’ai tendance à m’agiter en cadence quand j’écoute de la musique et que cela me donne l’air complètement allumé.
 
Mais voilà. Ce traitement me met dans un état second. Je vais bien, très bien même ! Mais je ne vis plus dans le même monde que vous. Je suis ailleurs et parfois, je n’y suis pas seule ! XD !